accueil

des nouvelles de notre petite Lala

Posté le 29 février 2016 | Par : | Catégorie : Actualités,Nos anciens pensionnaires | 1 Commentaire

Un mois avec Lala, un petit chat craintif

Nous avons mis en place, sur les conseils de vétérinaires, un isolement de Lala à une seule pièce pendant plusieurs jours. Elle a créé son cocon là bas, s’en est fait un refuge connu et sécurisant. Puis nous avons ouvert la porte. Les premiers jours, elle n’est pas sortie de la pièce. Puis, petit à petit, elle a découvert les pièces avoisinantes, au début pendant quelques minutes d’expédition puis pour y jouer et enfin pour y dormir. Elle a bien mis deux semaines avant d’oser s’aventurer quelques minutes au rez de chaussée.

Depuis une dizaine de jours, elle descend et depuis ce week end, elle reste avec nous sur le canapé, elle accepte parfois un peu les caresses, elle réclame sa part quand on mange (elle a développé une passion dévorante pour la bouffe dans tous ses états). Ce matin, c’était la première fois qu’elle passait plusieurs heures d’affilée dans la même pièce que moi. Elle se balade dans le salon, fait des petites bêtises, se couche sur le canapé. Un changement pour un petit chat que je n’avais presque pas vu pendant tout le mois de janvier… Elle commence aussi à réclamer de sortir, je pense que d’ici une dizaine de jours nous superviserons ses premières excursions.

La nuit, c’est une autre paire de manche. Elle a bien repéré le rituel du coucher et attend sagement sur le bord du lit que nous glissions nos pieds sous les draps pour attaquer à chaque mouvement nos orteils. Petites griffes et petites dents mais quand même ça fait mal ! Heureusement ça ne dure pas des heures et souvent, elle passe la nuit seule dans une autre pièce pour venir s’installer en fin de nuit, vers six heures, entre nous deux et se met à ronronner. Le moment idéal où elle cherche et réclame des caresses et des câlins, et nous on savoure tranquillement cet agréable réveil tout doux.

IMG_1077

 

Sa passion pour les pieds ne s’arrête pas au moment du coucher. Lala a développé tout un stratagème de roublardise pour dérober des objets à leurs propriétaires. Une grande prédominance pour tout ce qui se rapporte aux pieds : chaussettes, pantoufles, chaussures mais aussi baumes à lèvres, lunettes, plaids, peluches, stylos… que nous retrouvons agglutinés dans un coin à la manière d’un trésor de pirate. Évidemment, comme beaucoup de chatons qui appartiennent à des tricoteuses comme moi, Lala a développé une passion pour la laine. Si je n’étais pas vigilante à tout ranger, je pense que le matin la maison ressemblerait à une gigantesque toile d’araignée !

IMG_1078

Des petites bêtises, une confiance qui augmente mais Lala reste encore un chaton craintif et sur ses gardes. Il semble que la plupart du temps, elle oublie que nous sommes « des gentils » et s’enfuit à notre approche, cependant, elle s’enfuit de moins en moins vite, de moins en moins loin et de moins en moins souvent. Au début nous étions déstabilisés mais au vu de ses progrès de chaque jour, nous nous disons que ce trait de caractère va s’atténuer petit à petit, à force de douceur et de patience. Ces deux mots d’ailleurs, je pense qu’ils sont bien le reflet de la relation qu’il faut avoir avec son animal, en tout cas nous voyons vraiment que Lala a besoin de temps mais qu’elle nous fait maintenant un peu confiance, qu’elle commence à nous aimer autant que nous l’aimons ! Quelle joie quand samedi elle est venue spontanément s’installer avec nous sur le canapé, pour la première fois, qu’elle s’est laissée caresser de longues minutes devant la télé…

La santé de Lala enfin, puisqu’après l’horreur de la perte de notre ancien chat, nous sommes un peu au taquet à ce sujet… Lala va très bien, vaccins, anti-puces, vermifuge, tout ça est bien clair et carré ! Deux petites choses à vérifier cependant : ses yeux qui ont tendance à couler (selon le vétérinaire ce serait un petit coryza pas bien méchant, qui revient en période de stress) et comme elle est un chat un peu touffu, il faut de temps en temps lui donner ce que nous avons dénommé la « pâte à crottes », un truc à base d’huile de ricin pour l’aider à éliminer les boules de poils qui peuvent s’accumuler dans le côlon, Lala ne sachant pas trop vomir apparemment…

IMG_1079









Commentaires

  • Nath Cazenave

    29 février 2016 à 11:40

    Whaouwwww quelle belle évolution en quelques semaines.
    Vous avez su la mettre en confiance c’est génial

Laisser un commentaire