accueil

Hindi le grand timide, 4 mois après son adoption.

Posté le 24 septembre 2013 | Par : | Catégorie : Actualités,Nos anciens pensionnaires | 0 Commentaire

« Un peu plus de 4 mois après adoption, voici quelques nouvelles de Hindi * alias « la Carotte » ou « Hindi-Flaquette » *. Avec Hindi, il y a des jours sans (pas mal) et des jours avec (un peu plus chaque mois). Les jours sans, il détourne le regard ou nous fait comprendre qu’on doit rester là où on est (cf les photos sur le plaid blanc). Les jours avec, il nous regarde et parfois même nous cligne des yeux. Ces jours-là, on peut le caresser mais prudemment car le moindre bruit parasite arrête net le câlin.

Le meilleur moment pour le caresser est quand il se réveille de ses siestes ou qu’il est à moitié endormi. Là c’est bon 8 fois sur 10 si l’environnement est calme. Pour toutes les autres situations, il ne se laisse jamais caresser. Nous l’avons laissé une semaine en vacances chez papy et mamie avec ses 2 copains. Les pauvres malheureux avaient presque 60m² rien que pour eux. Ca s’est bien passé. Hindi se positionnait au début en protecteur des 2 petits face à une vilaine mamie qui voulait les caresser. Il a vite compris que la fameuse mamie en plus de faire des caresses donnait à manger et changeait la litière. Seul papy a eu le privilège de « toucher » Hindi qui s’est laissé caresser le museau 3 secondes.

Côté caractère, Hindi recherche constamment la présence des 2 autres chats. Il commence même à être moins inquiet en voiture à condition de ne pas être seul dans sa caisse. Il a l’air heureux et semble profiter de la liberté qu’on lui laisse (on ne lui court pas après et on s’en va dès qu’il montre des signes de crainte). On ne le laisse pas encore sortir. On hésite encore à sauter le pas car on sait qe dès qu’il y aura goûté, il voudra sortir souvent. Il passe de longs moments à la fenêtre devant la moustiquaire. Même si il accepte les caresses, il ne se laisse pas encore aller. Il y a parfois un début de ronronnement vite arrêté (« ah oui c’est vrai, je ne dois pas ronronner… »).

Il nous regarde parfois avec un regard envieux de câlins mais n’approche pas et ne se laisse pas caresser. Hindi avance donc petit à petit, à son rythme. Il vit parfaitement bien autour de nous. il ne lui reste donc plus qu’à avoir totalement confiance en lui et en nous. »

 

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12

 









Laisser un commentaire