La stérilisation

 

C’est une évidence: trop de chats naissent chaque année. Les refuges au bord de l’implosion, les sites d’annonces saturés de chats à adopter, et les toujours plus nombreux chats errants en sont le meilleur exemple.

Il y a pourtant une solution très simple: la stérilisation !

Les chats errants, première victimes de la surpopulation féline, sont souvent confrontés à une solution encore trop répandue: le trappage, et l’euthanasie de masse.

A l’origine de nombreuses nuisances quand ils ne sont pas stérilisés (odeurs, bagarres, cris de chattes en chaleur … ) les chats errants s’attirent les foudres de riverains dépassés par la situation et la reproduction exponentielle de ces groupes.

 

Pourtant, l’euthanasie de masse ne règle rien:

sans suivi précis, il est impossible de trapper tous les individus, ceux restants s’empresseront de repeupler la zone, et d’autres chats attirés par les odeurs viendront se greffer au groupe.

Tous les chats euthanasiés auront été sacrifiés pour rien.

Dans les années 80, une solution légale et pertinente a été trouvée: permettre à ces chats de passer du statut de chats errants, à celui de chats libres.

Trappés, stérilisés, identifiés, et relâchés sur leur lieu de vie, ils sont ensuite nourris et surveillés au quotidien. Les chats libres, n’étant plus sexuellement actifs, ils ne causent plus aucune nuisance, et vivent alors en harmonie avec les riverains.

Une Histoire de Chats a fait de la stérilisation l’une de ses priorités et s’engage à aider les particuliers et les communes à faire avancer la cause des chats errants, en leur conférant le statut de chats libres.